Évangile du jeudi : je vais continuer mon chemin.

Évangile du Jeudi de la 30ème semaine du temps ordinaire (année paire) et son commentaire.

Opus Dei - Évangile du jeudi : je vais continuer mon chemin.

Évangile (Lc 13, 31-35)

En ce jour-là, quelques pharisiens s’approchèrent de Jésus pour lui dire :

« Pars, va-t’en d’ici : Hérode veut te tuer. »

Il leur répliqua :

« Allez dire à ce renard : voici que j’expulse les démons et je fais des guérisons aujourd’hui et demain, et, le troisième jour, j’arrive au terme. Mais il me faut continuer ma route aujourd’hui, demain et le jour suivant, car il ne convient pas qu’un prophète périsse en dehors de Jérusalem.

Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants comme la poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous n’avez pas voulu! Voici que votre temple est abandonné à vous-mêmes. Je vous le déclare : vous ne me verrez plus jusqu’à ce que vienne le jour où vous direz :

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! »


Commentaire

La prédication et les merveilles accomplies par Jésus durant sa vie terrestre n'ont pas laissé indifférents tous les dirigeants du peuple d'Israël. Sa renommée était arrivée jusqu'à Hérode Antipas, qui régnait alors en Galilée. Il n’est pas étonnant que l'action du rabbin de Nazareth ait provoqué l'agitation d'un personnage qui a tout fait pour obtenir et consolider son pouvoir. Les Pharisiens ont sans doute profité de cette situation pour avertir Jésus, tenter de le faire partir ou du moins de limiter sa prédication.

Dans la réponse de Jésus à cette menace brille la noblesse avec laquelle il affronte ses adversaires.Le Seigneur ne permet pas que des rumeurs et des manœuvres de personnes envieuses arrêtent son travail. Il va de l'avant en faisant le bien : "Voici que j’expulse les démons et je fais des guérisons aujourd’hui et demain, et le troisième jour j'arrive au terme" (v. 32), car sa mission est très claire : "Mais il me faut continuer ma route aujourd’hui, demain et le jour suivant, car il ne convient pas qu’un prophète périsse en dehors de Jérusalem" (v. 33).

Jésus nous apprend à agir librement et avec aisance, même lorsque nous sommes confrontés à des malentendus en cours de route. Il est fréquent qu'un chrétien cohérent provoque une certaine inquiétude autour de lui, parce qu'il refuse de pactiser avec certaines pratiques abusives ou avec celles qui nuisent au bien commun de la société. Par sa parole et sa prière, il peut aider les autres à comprendre leurs actions et les inviter à participer au changement, à essayer de rendre leur environnement plus humain et plus chrétien. Cependant, il y a parfois des personnes qui refusent de s'améliorer et continuent à dresser des obstacles. À l'exemple du Seigneur, nous pouvons dans ces moments-là renouveler la conscience de notre mission, sans laisser les commentaires de quelques-uns arrêter le merveilleux travail de l'apostolat chrétien : "Je dois continuer sur mon chemin aujourd'hui et demain et le jour suivant" (v. 33).