“Rends-toi souvent devant le Tabernacle”

Rends-toi souvent devant le Tabernacle de corps ou de coeur, afin de te rassurer, de trouver la sérénité: mais aussi pour te sentir aimé... et pour aimer! (Forge, 837)

Je recopie pour toi ces paroles qu'un prêtre adressait à ceux qui le suivaient dans son entreprise apostolique: "quand vous contemplez l'Hostie Sacrée, exposée dans l'ostensoir sur l'autel, voyez comme ils sont grands l'amour, la tendresse du Christ. Moi je me l'explique, en pensant à mon amour pour vous. Si je pouvais en même temps être au travail loin de vous, et me trouver tout près de chacun d'entre vous, avec quelle joie je le ferais!

"Mais le Christ, Lui, Il le peut. Et Lui qui nous aime d'un amour infiniment supérieur à ceux que peuvent abriter tous les coeurs de la terre, Il est resté là pour que nous puissions nous unir toujours à sa très sainte Humanité, et pour nous aider, pour nous consoler, pour nous fortifier, pour que nous soyons fidèles". (Forge, 838)

En effet les manifestations extérieures d'amour doivent naître du coeur et avoir leur prolongement dans le témoignage d'une conduite chrétienne. Si la réception du corps du Seigneur nous a renouvelés, nous devons le prouver par nos actes. Que nos pensées soient sincères: qu'elles soient des pensées de paix, de générosité, de service. Que nos paroles soient véridiques, claires, opportunes; qu'elles sachent consoler et aider; surtout, qu'elles sachent apporter aux autres la lumière de Dieu. Que nos actes soient cohérents, efficaces, opportuns; qu'ils aient le bonus odor Christi, la bonne odeur du Christ, parce qu'ils rappelleront sa façon d'agir et de vivre. (Quand le Christ passe, 156)