“La chasteté n'est pas une charge pénible”

La vie honnête, la sainte pureté se heurtent à une grande difficulté — et nous y sommes tous exposés: le danger de l'embourgeoisement, dans la vie spirituelle ou dans la vie professionnelle. Et ceux que Dieu a appelés au mariage sont également exposés à ce danger: vivre en célibataires, comme des personnes égoïstes, sans amour.— Combats ce risque à sa racine même, sans t'accorder de concessions d'aucune sorte. (Forge, 89)

  

Avec l'esprit de Dieu, la chasteté n'est pas une charge ennuyeuse et humiliante. C'est une affirmation joyeuse: la volonté, la maîtrise, la victoire sur soi-même, ce n'est pas la chair qui les donne, ce n'est pas de l'instinct qu'elles procèdent mais de la volonté, à plus forte raison ci celle-ci est en union avec la volonté de Dieu. Pour être chastes — pas simplement continents ou fidèles — il nous faut soumettre nos passions au contrôle de la raison, mais pour un motif élevé, en suivant l'élan de l'Amour.

Je compare cette vertu à des ailes qui nous permettent de transmettre les commandements, la doctrine de Dieu sur toute l'étendue de la terre, sans craindre de rester embourbés. Les ailes — comme celles de ces oiseaux majestueux qui s'élèvent là où les nuages n'arrivent pas — sont lourdes, très lourdes ; mais sans elles, voler serait impossible. Mettez-vous cela dans la tête, et soyez bien décidés à ne pas céder si vous remarquez le coup de griffe de la tentation qui s'insinue en présentant la pureté comme un fardeau insupportable. Courage ! Toujours plus haut, à la poursuite de l'Amour.

Je viens de vous montrer que la sainte humanité de Notre Seigneur m'est une aide dans ce domaine; merveille ineffable de Dieu, qui s'humilie pour revêtir notre humanité et ne se sent pas dégradé d'avoir pris une chair identique à la nôtre, avec ses limites et ses faiblesses, hormis le péché, et cela parce qu'Il nous aime à la folie ! Son effacement ne l'abaisse en rien; et nous, Il nous élève, nous divinise corps et âme. Répondre oui à son amour, avec une affection sans tache, ardente et bien ordonnée, voilà en quoi consiste la vertu de chasteté. (Amis de Dieu, nos 177-178)