Mot-clé: Jésus-Christ

9 résultats trouvés pour "Jésus-Christ"

"Urgence divine d'être un autre Christ”

Comme il t'en a coûté d'écarter et d'oublier, pas à pas, tes petits soucis, tes projets personnels: pauvres et peu nombreux, mais bien enracinés. — En échange, maintenant tu as la pleine certitude que tes projets, ton occupation, ce sont tes frères, et eux seuls, car tu as appris à découvrir Jésus-Christ dans ton prochain. (Sillon, 765)

"Il a voulu faire l'expérience de la fatigue et de l'épuisement"

Tu ne sais pas si ce qui s'est emparé de toi est de l'épuisement physique ou une espèce de lassitude intérieure, ou les deux à la fois...; tu luttes sans lutter, sans le désir d'un authentique changement, pour transmettre la joie et l'amour du Christ aux âmes. Je veux te rappeler les paroles claires du Saint-Esprit: seul sera couronné celui qui aura combattu, "legitime" — vraiment, malgré les "malgré". (Sillon, 163)

“Maintenant c'est le Christ qui vit en toi”

Tes parents, tes collègues, tes amis remarquent peu à peu le changement, et se rendent compte que ce qui t'arrive n'est pas une mutation éphémère, que désormais tu n'es plus le même. Ne t'en préoccupe pas. Continue d'aller de l'avant! Le "vivit vero in me Christus" s'accomplit. Maintenant c'est le Christ qui vit en toi. (Sillon, 424)

“Tu Le suivras dans tout ce qu'Il te demandera”

Si tu veux vraiment que ton cœur réagisse bien, je te conseille de t'introduire en pensée dans une des Plaies de Notre-Seigneur: c'est ainsi, en effet, que tu Le fréquenteras de plus près, que tu te placeras tout contre Lui, que tu sentiras palpiter son Cœur..., et que tu Le suivras dans tout ce qu'Il te demandera. (Forge, 755)

“La routine, voilà le danger”

« Nonne cor nostrum ardens erat in nobis, dum loqueretur in via? » — Notre cœur n'était-il pas tout brûlant au fond de nous, quand Il nous parlait en chemin? Si tu es apôtre, ces paroles des disciples d'Emmaüs devraient venir spontanément aux lèvres des compagnons de travail qui t'ont rencontré sur le chemin de leur vie. (Chemin, 917)

"Je veux me livrer à Toi sans réserve"

Pierre lui dit: Toi, Seigneur, me laver les pieds à moi! Jésus répondit: ce que je fais, moi, tu ne le comprends pas pour le moment; tu le comprendras par la suite.

“Disposé à une nouvelle conversion”

Tes parents, tes collègues, tes amis remarquent peu à peu le changement, et se rendent compte que ce qui t'arrive n'est pas une mutation éphémère, que désormais tu n'es plus le même. Ne t'en préoccupe pas. Continue d'aller de l'avant! Le "vivit vero in me Christus" s'accomplit. Maintenant c'est le Christ qui vit en toi. (Sillon, 424)

“Ne t'afflige pas de n'être rien”

Ne souffre pas que l'on voie tes fautes; l'offense à Dieu et le mauvais exemple que tu peux donner, voilà ce dont tu dois souffrir. — Pour le reste, qu'on sache qui tu es et qu'on te méprise. — Ne t'afflige pas de n'être rien: ainsi Jésus doit tout mettre en toi (Chemin, 596).

“Il nous encourage, nous enseigne et nous guide”

« Iesus Cristus, perfectus Deus, perfectus Homo. » — Jésus-Christ, Dieu parfait, et Homme parfait. Ils sont nombreux les chrétiens qui suivent le Christ, tout éblouis par sa divinité; mais ils L’oublient, Lui, en tant qu’Homme... Et ils échouent dans la pratique des vertus surnaturelles (malgré tout un attirail extérieur de piété) car ils ne font rien pour acquérir les vertus humaines. (Sillon, 652)